Dossier: spectacles grand public et comédies musicales au Japon

Suite au succès recueilli par plusieurs spectacles grand public dont EDITH et LET IT BE l’année dernière au Japon, nous avons décidé de nous intéresser de plus près au marché des comédies musicales sur l’archipel. S’agissant des comédies musicales, les chiffres les plus récents que nous avons pu obtenir concernent l’année 2011. Ils proviennent d’une étude très complète sur le spectacle vivant au Japon publiée à la fin de l’année 2012 par le Ministère japonais de l’économie, du commerce et de l’industrie (METI, Ministry of Economy, Trade and Industry)¹.

En 2011, les comédies musicales ont représenté, au Japon, un chiffre d’affaires de 52,73 milliards de yens contre 58,66 milliards en 2010 et 63,02 milliards en 2009. Depuis l’année 2006, on observe une tendance à la baisse et le chiffre d’affaires généré a chuté de près de 20% entre 2006 et 2011. L’importance des comédies musicales dans le marché des spectacles (hors concerts) accuse quant à elle une baisse bien moins nette puisqu’elles n’ont perdu que 6,3% des parts du marché des spectacles entre 2006 (43,24% du CA total des spectacles hors concerts) et 2011 (36,94%).

De manière similaire, si la tendance est également à la baisse pour le nombre de représentations sur l’archipel, celle-ci est nettement moins marquée que celle du chiffre d’affaires et elle n’est que de 7,6% sur une période de cinq années entre 2006 et 2011. En 2011, 8162 représentations de comédies musicales ont été produites contre 1601 représentations de danse et 10732 concerts de musique classique. Environ 15% du total des représentations de spectacles au Japon sont à attribuer aux comédies musicales et cette proportion est restée étonnamment stable entre 2006 et 2011.
Également en baisse de plus de 8% consécutivement en 2010 puis en 2011, le nombre de spectateurs de comédies musicales représente, de 2006 à 2011, 35,8% du total des spectateurs (tous spectacles hors concerts).

Comme c’est le cas pour le marché discographique, le marché japonais du spectacle vivant (en musique) est très largement dominé par le répertoire national et cette domination va grandissante. La répartition du chiffre d’affaires entre productions nationales et internationales, pour les concerts, est comparable à celle observée sur le marché discographique avec une proportion d’environ 85/15. En revanche, s’agissant des comédies musicales, la domination de la production nationale se fait écrasante puisque, en moyenne de 2006 à 2011, seuls 4% du chiffre d’affaires généré sur l’archipel sont à attribuer aux productions étrangères.

Dans le domaine des spectacles, le Japon se caractérise par une extrême centralisation. Ainsi, la région du Kanto a concentré à elle seule 66% de la totalité des spectacles (tous genres confondus, hors concerts) produits au Japon entre 2008 et 2011 (contre environ 18% dans le Kansai et 16% seulement pour le reste du pays).

Interrogée en juin 2014, Midori UMINO, directrice du département “art et spectacles” chez Tokyu Bunkamura, insistait sur les difficultés rencontrées par sa société pour promouvoir les productions étrangères au Japon. Selon elle, c’est un marché peu profitable car les investissements sont importants et le public d’inconditionnels peu nombreux comparé aux spectateurs occasionnels. Cependant les productions de Broadway jouissent d’une renommée certaine permettant d’envisager des bénéfices confortables. C’est également le cas, ajoutait-elle, des grosses productions françaises comme Roméo et Juliette, Notre Dame de Paris ou Les misérables.

Dans ce domaine nous avons beaucoup à apprendre de nos voisins coréens” déclarait en 2013 un responsable de la société Kyodo Tokyo, un des plus importants producteurs de spectacles au Japon. La Corée, qui selon lui entretient près de 250 salles de théâtre susceptibles d’accueillir des comédies musicales, exporterait déjà une dizaine de spectacles par an vers le Japon.


Principaux producteurs japonais

  • Tokyu Bunkamura, production de spectacles, gestion de plusieurs salles de spectacle et de cinéma, de restaurants et boutiques dont:
    • Tokyu Theatre Orb (capacité 1 800 personnes)
    • Bunkamura Orchard Hall (capacité 2 150 personnes)
    • Theatre Cocoon (capacité 747 personnes)
    • Le cinéma (capacité 150 personnes)
    • Le cinéma 2 (capacité 126 personnes)
  • Kyodo Tokyo Inc. produit des spectacles de tous types. Chiffre d’affaires de 10 milliards de yens en 2013 (environ 77 millions d’euros).
  • Sunrise Promotion Tokyo s’intéresse de près aux spectacles de production française. Sunrise Promotion a produit, entre autres, le spectacle EDITH en 2013 et coproduit les concerts japonais de Juliette Gréco en 2014. Une des productrices de la société, Haruka KONDO (coordonnées consultables dans la base de données professionnelle du bureauexport), est francophone et se rend parfois en France pour découvrir des spectacles.
  • Plusieurs chaînes de télévision produisent également régulièrement des comédies musicales : TBS, TV ASAHI, FUJI TV

Quelques spectacles à succès en 2013-2014 au Japon

Le spectacle français EDITH
22/11/2013 Bunkamura Orchard Hall / Tokyo (capacité 2 150 personnes)
25/11/2013 Metetsu Hall / Nagoya (capacité 800 personnes)
27/11/2013 Bunkamura Orchard Hall / Tokyo (capacité 2 150 personnes)
29/11/2013 Festival Hall / Osaka (capacité 2 500 personnes)

LET IT BE – A Celebration of the music of The Beatles
04/03/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo (capacité 1 800 personnes)
05/03/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo (deux représentations la même journée)
06/03/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo
07/03/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo
08/03/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo (deux représentations la même journée)
09/03/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo
11/03/2014 Niigata Prefectural Civic Center / Niigata (capacité 1 730 personnes)
13/03/2014 Aichi Arts Center / Aichi (capacité 2 500 personnes)
14/03/2014 Orix Theater / Osaka (capacité 2 400 personnes)
15/03/2014 Orix Theater / Osaka
16/03/2014 Fukuoka Civic Hall / Fukuoka (capacité 1 775 personnes)

BURN THE FLOOR – Dance with you
02/05/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo (capacité 1 800 personnes)
03/05/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo (deux représentations la même journée)
04/05/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo (deux représentations la même journée)
05/05/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo
06/05/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo (deux représentations la même journée)
07/05/2014 Tokyu Theatre Orb / Tokyo


¹ – Marquée par des événements dramatiques bien connus, l’année 2011 a été particulière pour le Japon et il est important de prendre en compte cette information avant d’interpréter ces chiffres. Bien que ces événements, si dramatiques qu’ils ont été, n’aient pas eu de conséquences aussi dramatiques sur l’industrie du spectacle vivant en 2011, il sera souhaitable de s’interroger systématiquement sur la pertinence des chiffres recensés en 2011 et de les confronter à ceux des années précédentes.

SPECTACLE VIVANT & ÉVÉNEMENTS, , , Permalink

Comments are closed.